Après une journée passée sous la grisaille parisienne, nous nous enfuyons en direction de la Bourgogne pour respirer l’air pur du Morvan. Rendez-vous au Château de Vault-de-Lugny à 19h30.

A notre arrivée, le pilote de « France Montgolfière » et son équipière nous souhaitent la bienvenue et nous expliquent en quelques mots comment va se dérouler toute la préparation du ballon. En utilisant un simple ventilateur, ils vont gonfler cette énorme enveloppe couchée au sol et au dernier moment, le pilote activera les brûleurs pour réchauffer la température intérieure.

Vingt minutes plus tard, sous nos yeux ébahis, nous regardons se dresser cette poche gigantesque (6000 m3) et multicolore...c’est alors que le pilote nous invite à monter à bord de sa nacelle.

Décoller des pelouses d’un château où le calme et la sérénité règnent, est d’une beauté à vous couper le souffle ! Même les clients de l’hôtel installés sur la terrasse nous font de joyeux signes de la main pour saluer notre envol...

Pendant notre lente montée dans les airs, nous regardons s’éloigner la tour du château et découvrons l’immensité du paysage à nos pieds. Ce qu’il y a de merveilleux avec la montgolfière, c’est que l’on voyage non seulement au gré du vent mais aussi au gré du temps...

Après quelques minutes de vol, nous apercevons sur notre gauche, un joli pont qui, à l’époque, avait été jeté sur la rivière du « Cousin », par le Comte Aubert...d’où le nom du village « PONTAUBERT ». En arrière plan, la ville d’Avallon se dévoile légèrement dans la brume avec comme point de repère l’Eglise St- Lazare et plus à l’Est, une tour qui représente le dernier bastion du 16e siècle.

Sur notre droite, le village d’Island et son château. Un peu détachée à l’Est, la « Chapelle des Templiers » nous remémore ces anciens moines soldats qui accompagnaient les pèlerins. Tant de découvertes en si peu de temps nous offrent une sensation de totale liberté. Seul le bruit des brûleurs du ballon nous ramène à la réalité.

Le spectacle continue avec à quelques kilomètres, toujours sur notre droite, la Colline Eternelle de Vézelay entourée d’une jolie couronne de brume. Devant nous, chênes, hêtres et sapins forment une forêt dense où seuls deux sillons de direction différente marquent les anciens chemins des pèlerins. Au 16e siècle, tout le bois était acheminé à Paris par la rivière. Au départ de Vermenton qui était le « port principal » le bois suivait les affluents de la Cure jusqu’au départ de l’Yonne.

Les couleurs des nombreux champs cultivés nous offrent une palette multicolore si bien recréée par le peintre Jean-Baptiste Corot sur ses tableaux et dont certains sont exposés au Louvre.

Le pilote décide de descendre en altitude et caresse avec dextérité les cimes des arbres. Toutes les senteurs boisées de la nature se dévoilent et parfument admirablement l’atmosphère. Un lièvre et une biche s’enfuient pour se cacher dans un bosquet. Un agriculteur ramasse des andains pour former de belles balles de foin dans ce décor de bocage.

En entendant meugler les vaches charolaises, notre discussion nous entraîne à l’époque des nourrisses qui accueillaient les enfants des familles bourgeoises parisiennes. On appelait ainsi leur demeure des « Maisons de Lait ».

Nous apercevons à présent le réservoir de Crescent et sous nos yeux une ancienne petite cabane de cantonniers située en bordure de route. Nous apprécions les fleurs du parc naturel du Morvan tout en écoutant le chant des oiseaux mélangé à celui des grillons.

En passant au dessus des sapins, nous découvrons un joli viaduc ainsi que le superbe château de Chastellux avec ses différentes courtines et tourelles.

Plus d’une heure s’est déjà écoulée, nous devons à présent redescendre de notre petit « nuage » pour revenir sur terre. Le pilote nous rappelle la position d’atterrissage à adopter juste avant de nous poser avec légèreté dans un petit champ de bocage. Tout en douceur, nous terminons ce magnifique voyage en dégustant au coucher du soleil le célèbre toast de l’aérostier. Une aventure inoubliable que nous souhaitons tous recommencer dans un futur proche !